Quand changer ses disques de frein moto ?

Le système de freinage est un élément sur lequel il vaut le coup de s’attarder lors du contrôle de votre moto et de l’entretien de celle-ci. Le contrôle des disques de frein est donc indispensable pour votre sécurité. 

Quand changer ses disques de frein moto

Les plaquettes de frein moto et leur entretien

Les fabricants de disques de frein et de moto ont défini une épaisseur minimum pour chacun des disques de freins qu’il ne doit jamais franchir. Afin de vérifier l’épaisseur de votre disque, vous pouvez utiliser une vis micrométrique. Avant cela, mettez la moto sur sa béquille ou ajoutez une béquille d’atelier puis surélevez la roue avec l’Ixxowheel, outil facilitant le démontage de la roue. L’épaisseur standard d’un disque de frein est comprise entre 4 et 4.5 mm, selon les modèles de moto elle peut varier. En principe, les plaquettes de frein se choisissent selon les disques de frein. Si le disque est en inox par exemple, les plaquettes devront être en métal. Les spécialistes sauront vous conseiller selon vos questionnements pour vous proposer les équipements les mieux adaptés. 

Comment diagnostiquer qu’un disque de frein est usagé ?

Vous vous demandez peut-être “quand faut-il changer mes disques de frein” ? Il est recommandé de changer ses disques de frein lorsqu’ils atteignent une épaisseur de 3 mm ou moins. En dessous de 3 mm, on considère qu’il est dangereux de rouler avec des freins dans cet état. En moyenne, un disque se change au bout de 4 ou 5 jeux de plaquettes de frein. Certaines motos récentes peuvent posséder un système de freinage plus qualitatif et donc nécessitant d’être changé moins régulièrement. 

Pour diagnostiquer que votre disque de frein est usagé, plusieurs signes sont identifiables :

  • Le disque de frein est hors cote. Les constructeurs ont défini le barème d’usure lorsque le disque de frein a perdu entre 10 et 15% de son épaisseur. 
  • Le disque de frein est cassé. Un disque de frein cassé demande évidemment un remplacement le plus vite possible. 
  • Le disque de frein est fêlé. Dans ce cas, un remplacement est également nécessaire puisque le disque n’est pas réparable. 
  • Le disque de frein est bleui par la chaleur extrême. Si vous avez tendance à freiner de manière sèche et prolongée, le disque peut avoir “un coup de chaud”. Les traces bleues ne nuisent pas au bon fonctionnement du disque de frein mais si elles persistent, un contrôle est recommandé. 
  • Le disque de frein est voilé. Il est conseillé de le changer rapidement si le disque de frein moto est voilé.
  • Le disque est usé en vagues. Dans certains cas, la surface du disque de frein possède des sillons assez larges qui ont tendance à aller dans le sens de la rotation. Si la surface du disque est bien lisse, ils sont en parfait état. Pensez simplement à y aller doucement si vous changez les plaquettes de frein arrière moto, afin que celles-ci s’adaptent à la forme du disque. 
  • Le disque est frotté sur une seule face. En roulant avec une plaquette qui frotte contre le disque, vous usez une seule face de celui-ci. Il sera donc important de changer les disques au même moment que le prochain changement de plaquettes.
  • Le disque est usé sur le bord. Cela signifie que les plaquettes arrivent en fin de vie et qu’il faudra peut-être changer les disques également. 

Si vous avez un doute quant à vos disques ou vos plaquettes de frein moto, faites appel à un professionnel pour être certain de ne pas faire d’erreur. Les freins doivent être en parfait état pour vous assurer une sécurité optimale.